isoflavones

  isoflavones  isoflavonen  isoflavonas



Que sont les isoflavones?

isoflavonesLes isoflavones sont retrouvées en quantité notable dans les graines de soja et le trèfle rouge. Les isoflavones se présentent essentiellement sous forme d’hétérosides. Après hydrolyse par la beta-glycosidase ces hétérosides donnent naissance à des composés actifs. Les isoflavones sont principalement converties par les bactéries intestinales en génisteine et daidzéine, qui se métabolisent en equol. Les bifidobactéries et lactobacilles intestinaux produisant cette enzyme beta-glycosidase. Les formes fermentées de soja (tempeh et miso) apportent les isoflavones sous forme déconjuguée biologiquement active. Les différentes concentrations de ces métabolites sont dépendantes d’un nombre de facteurs intestinaux tels que la chronologie du transit intestinal, son pH et la présence d’antibiotiques.

Les isoflavones principals : la génistéine et la daidzéine

Parmi les isoflavones, deux substances font l’objet de la grande majorité des études phytochimiques et pharmacologiques : la génistéine et la daidzéine. Ces isoflavones ont de très faibles propriétés oestrogéniques. Par leur structure, les isoflavones ressemblent aux œstrogènes humains. Cependant leur activité oestrogénique est faible : de 100 à 1000 fois moins importante que celle de l’estradiol. Des recherches suggèrent qu’ils peuvent malgré tout avoir un effet oestrogénique capable de diminuer certains symptômes de la ménopause. Des chercheurs japonais ont étudié 748 femmes ménopausées consommant beaucoup de produits à base de soja avec une prise de 54 mg d’isoflavones par jour. Les chercheurs ont évalué un certain nombre de symptômes de la ménopause.
e-mail - Disclaimer, privacy policy, copyright - ©2018, Isoflavones.info