isoflavones

  isoflavones  isoflavonen  isoflavonas



Le mécanisme d’action des isoflavones

Les isoflavones bloquent les récepteurs d'oestrogènes en prennant la place des oestrogènes sur les récepteurs hormonaux des cellules. Pendant les années '80, les scientifiques ont les récepteurs alpha- et bêta-oestrogéniques . Les récepteurs alpha-oestrogéniques sont liés avec un risque de cancers qui dépendent de l’ oestrogène. D'autre part, les récepteurs bêta-oestrogénique lancent seulement des effets favorables. La répartition de ces deux types de récepteurs dans les cellules et les organes est différente. Cette découverte nous a permise de comprendre pourquoi les isoflavones peuvent agir différemment que des oestrogènes, quoique la structure des isoflavones soit semblable aux oestrogènes. Quand les niveaux des oestrogènes sont bas, les isoflavones peuvent aider les oestrogènes en activant les récepteurs bêta-oestrogéniques. Quand les niveaux de l'oestrogène sont élevés, par exemple pendant l'adolescence, les isoflavones empêchent les oestrogènes normaux de lier avec ces récepteurs.

Comment les isoflavones influencent-elles la santé?

Les oestrogènes sont capables de s’accrocher aux récepteurs bêta-oestrogéniques des cellules du sein, des ovaires et de l’endomètre, de grandes quantités d’œstrogènes peuvent provoquer une division et une reproduction cellulaires incontrôlées: processus que l’on appelle cancer. L’aspect positif des isolfavones réside en ce qu’ils présentent une structure similaires à celles des œstrogènes humains ; ils peuvent donc s’adapter aux récepteurs bêta-oestrogéniques. Mais comme les isoflavones sont 1000x plus faibles que les œstrogènes, ils semblent capables de diminuer le risque de déclenchement du processus de division cellulaire.



Les récepteurs bêta-oestrogéniques, qui exercent des effets favorables pour la santé, peuvent être trouvés principalement dans les cellules du sein, les poumons, la prostate, les os et le thymus. L'alpha-récepteur peut être principalement trouvé dans le tissu de sein, l'utérus, les ovaires, les testicules et le foie. Dans ces endroits, les isoflavones protègent le récepteur contre des oestrogènes et aident à ramener la propension aux tumeurs.

Règlement de l'équilibre hormonal pendant la ménopause

Chez les femmes en période de préménopause, les isoflavones semblent freiner les effets des œstrogènes humains. Chez les femmes postménopausées, l’action oestrogénique des isoflavones peut favoriser la diminution des effets de la ménopause.

D'autres actions d'isoflavones

La plupart d'intérêt pour les isoflavones a été produit par leurs effets hormonaux potentiels. Mais les isoflavones ont d'autres actions physiologiques. Il y a des indications que les isoflavones peuvent arrêter la croissance des cellules de cancer par leurs effets antioxydants. Les isoflavones semblent avoir un effet puissant sur la croissance et la régulation cellulaires, en favorisant l’inhibition des enzymes nécessaires à la division cellulaire, tout en prévenant la formation de nouveaux vaisseaux sanguins dans les cellules cancéreuses.
e-mail - Disclaimer, privacy policy, copyright - ©2018, Isoflavones.info